Télé Réalité : la nouvelle expo coloniale

Tandis que certains s'offusquent que le nouveau Président honore Jules Ferry, sous prétexte qu'il était un fervent défenseur de la colonisation, les chaines des esclaves de la télé réalité continuent à perpétuer le mythe du sauvage avec des émissions qui mettent en scène des pseudo-sportifs et spesudo-aventureiers qui ont peur des araignées, des serpents et même des mouches, et qui pleurent dès qu'ils sont séparés de leurs familles plus d'une semaine.


J'avais bien aimé la première saison de Koh lanta : elle me rappelait mon boulot : employé dans une agence de voyages, où le genre de comportement outrancier et très con de certains participants à des groupes que j'avais accompagné, me faisait irrésistiblement penser aux Rouges et Jaunes de cette émission débile.
Mais à force d'exagérer le trait, à force de choisir et de manipuler des concurrents (et la ménagère de moins de 50 neurones) dans le sens de la compétition, de la trahison, des manipulations, et autres coups bas pour gagner du pognon, comme d'ailleurs dansla plupart des émissions de ce mauvais genre, on en est arrivé à 5ans de Sarkozysme.
Ce n'est pas pour rien que Nicolas 1er a décoré de la légion d'honneur tout plein d'animateurs de TF1.
Pour services rendus à la Connerie !
Mais ya pas que TF1. Meme dans les émissions cuculinaires, on ne vous donne plus de recette sérieuse, sauf celle du crêpage de chignons entre petits "chefs".
Et puis y a Pekin express. Là on atteint des sommets dans les états d'âme de beaufs et de bobos qui sont tout sauf des aventuriers, qui veulent dépasser leurs limites (faudrait souvent pour ce faire, qu'ils passent sous leurs semelles !) et qui avouent dans les magazines télé avoir des faiblesses, du type peur des araignées.
Bon, je crois qu'Indiana Jones avait une phobie des serpents, mais quand même, plutôt que d'aller faire les kakous dans des émissions putassières de télé irréalités, où les cons viennents refléter leur propre image ou celles de leurs rêves, ils feraient mieux de rester chez eux et regarder Ushuaia ou le commandant Cousteau. Y a plein de documentaires animaliers où les bêtes ont l'air moins bêtes qu'eux.
Tout ça pour vous dire que ce genre d'émission, loin de rapprocher les occidentaux des "sauvages", conforte au contraire les Blancs dans leur préjugé qu'il y a plein de dangers dans ces pays là, et que si leurs "indigènes" ont une sagesse qu'on a perdu (réflexion typique du bobo-écolo politiquement correct)), non, décidemment, y a trop de différence pour qu'on puisse vivre là bas ou comme eux.
Personnellement, j'ai crapahuté dans la forêt guyanaise et en Asie du sud est, je n'ai jamais vu un serpent. Le palu, connait pas, et les seuls parasites que j'ai trouvé dans les pays tropicaux, ce sont des cons, et le plus souvent même pas endémiques.
Ah, au fait, ne venez pas à la Réunion, y a le chikungunya, les requins, et quand on marche sur les sentiers on peut se perdre et mourir.
Un Français qui habite au Laos depuis des années,m'a dit cette phrase terribe : ici les gens sont heureux, ils ne se plaignent pas, ils prennent le temps de vivre, et moi même je me suis intégré" et il conclut :"la France est un pays en perdition".


Mardi 15 Mai 2012
Alain Bled


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 15 Janvier 2013 - 15:34 Qu'est ce que se marie avec les culs bénis !

Vendredi 28 Septembre 2012 - 18:25 LE CHARIOT (PAUVRE) TYPE

Zappet | les Plus | Portrait | Le Zappetomane | Les raisins de la scolaire | Copié-collé | MaRdiJouaR | Joyeuses Pacs | MARGOO



Etre prévenu de la sortie des nouvelles éditions